Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Table des matières
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Dalhem

Dalhem

VillagesDalhemSuperficie : 225Ha 01a 91ca
Habitants : 1422

Dalhem était le chef-lieu de l'ancien " COMTÉ de DALHEM " et avait rang de ville.
Sur son pic rocheux s'élevaient un château-fort (datant de 1080) et des fortifications dont on peut encore voir les vestiges.

Les Comtes de Dalhem apparaissent dans l'histoire du Pays dès le Xème siècle. Au Moyen-Age, ils comptaient parmi les plus puissants d'Outre-Meuse. Leurs terres s'étendaient depuis les environs de Liège jusqu'à plusieurs lieues de Maestricht et regroupaient une vingtaine de villages.

Lors de la fusion des communes au premier janvier 1977, le village de Dalhem a donné son nom à l'entité.

WichetEscaliersDalhem vaut le détour pour la " Vieille Ville " d'où un remarquable escalier part du " Wichet de la Rose " vers la vallée. C'était une sortie latérale (entre " la porte d'en bas " et " la porte d'en haut ") pour quitter l'enceinte du château et rejoindre la Voye de Liège. Cet escalier daterait de 1520.

C'est un joli village parsemé d'une multitude de ponts qui enchantent les rues : la Berwinne et le Bolland y serpentent depuis la nuit des temps et se rejoignent à Cronwez.

Au rayon " Personnalités "

JeanCeyssensJean CEYSSENS (Wijckmaal 1857 - Alleur 1935)

Prêtre historien
Il publia un nombre vraiment impressionnant de revues, bulletins et fascicules sur l'histoire locale (tant au niveau institutionnel, religieux ou civil) principalement de Visé et Dalhem.

 

JacquesDonnayJacques DONNAY (Jacky) (Visé 1947)

Artiste domicilié à Dalhem. Peintre principalement paysagiste, graphiste, illustrateur, Jacky Donnay trouve son inspiration à Dalhem et ses environs mais aussi au creux des bocages de Herve ou encore au hasard des rues de Liège. Outre les couleurs et la poésie de ses oeuvres, une de ses particularités est de faire déborder une partie du tableau hors du cadre fixé; ce qui ajoute à la toile une impression de profondeur.
Première exposition en Belgique en 1976, suivie de bien d'autres dans différents pays d'Europe, aux USA et Canada.

 

HenriFrancotteHenri FRANCOTTE (Liège 1856 - Dalhem 1918)

Historien, docteur en philo et lettres, avocat.Il fut professeur, notamment d'histoire ancienne. Eternel passionné de l'antiquité grecque.
Administrateur de nombreuses sociétés à caractère social.
Conseiller provincial, Bourgmestre de Dalhem de1888 à 1918.
Il fit ériger en 1912 le " Château Francotte ", rue Henri Francotte, où il décéda.

 

OdilonJeanPerierOdilon-Jean PERIER (Bruxelles 1901 - Bruxelles 1928)

Petit-fils du Général Thys.
Venait parfois passer ses vacances à Dalhem.
Poète, il publie des chroniques sur le bonheur, le sourire, la perfection, l'amitié.
En 1927, édition de son livre le plus important " Le promeneur " qu'il dédie à sa mère, Jeanne Thys.
Il repose au cimetière de Dalhem.

 

Gustave RAHLENBECK (Dalhem 1864 - Bruxelles 1922)

Petit-fils de C-G. RAHLENBECK, propriétaire de la fabrique de draps de Dalhem.
Homme politique libéral, avocat et homme de lettres. Il écrivit des articles de vulgarisation juridique, des pièces de théâtre, un roman et des contes.
Maison natale : rue Henri Francotte n° 9.

 

FrancisRionFrancis RION (Dalhem 1933)

Francis Rion est né à Dalhem le 10 juin 1933, rue Fernand Henrotaux.
Il fréquente l'école primaire " d'en bas " puis suit une formation mécanique à Liège, ce qui lui permet d'entrer à la F.N. comme ajusteur.
A 16 ans, en 1949, il commence à jouer au football à l'Elan Dalhem. Il y reste jusqu'en 1958. A cette date, suite à un désaccord avec le club, il le quitte et arrête de jouer.
En 1956, il s'installe à Vivegnis. " Un dimanche matin, je me rends à Roclenge pour supporter l'équipe de Vivegnis lors d'un match de réserve. L'arbitre est absent et les délégués des deux équipes me demandent si je veux bien arbitrer. Ainsi dit, ainsi fait et c'est comme cela que débute ma carrière d'arbitre. " Il suit alors des cours et, le 23 novembre 1959, l'Union Belge lui annonce la réussite de son examen théorique.
Le 3 janvier 1960, il arbitre son 1er match Oupeye - FC Hollogne en cadets. Son 2ème match sera Etoile Dalhem - Battice en réserve.
Il est nommé Classe III en mai 1961, Classe II en mai 1962, monte en catégorie supérieures (Promotion) en avril 1964 et nommé arbitre Classe I le 4 juin 1966.
En 1969, il revient dans son village natal et habite rue Félix Delhaes.
En mars, à 36 ans, Francis est classé dans le groupe A (1ère Division). Le 28 juin 1969, le Comité Exécutif le désigne pour figurer sur la liste des arbitres internationaux FIFA.
" Le 1er octobre 1969, j'arbitre mon premier match international : Les Girondins de Bordeaux - FC Dufermline. "
Il aura à son actif 102 matchs internationaux ! : 65 matchs disputés entre clubs et 37 matchs "A", c'est-à-dire entre pays.
En 1970, Lucien Levaux (de Feneur) a réalisé pour Pelé un contrat très important avec la firme Puma dont il était le représentant pour les pays francophones. De là est née une amitié qui dure et c'est grâce à Lucien Levaux que Francis Rion eut l'occasion de rencontrer le roi Pelé, en 1974, au Café des Rouges, alors tenu par les beaux-parents de Francis Rion.
En 1978, il arbitre le 1/4 de finale Italie - Autriche (1-0) lors de la coupe du monde en Argentine. Fait jamais vu, il arbore une publicité (d'une banque belge) sur son short au début de la saison 1981-1982. La Fédération ne l'admet pas. Francis Rion met alors fin à sa carrière en 1982.

 

GeneralThysAlbert THYS (Dalhem 1849 - Bruxelles 1915)

Il fit l'école militaire.
Devint attaché à la maison militaire du roi Léopold II.
Il s'intéressa trèsvite aux affaires coloniales, se rendit au Congo où il dirigea la construction de la ligne de chemin de fer Matadi-Léopoldville (390 km).
Homme d'affaires exceptionnel, il favorisa la mise en valeur du Cong.
Baptême de Thysville en 1904.
Maison natale : rue Général Thys n° 14.
"Albert Thys, de Dalhem au Congo" : Document écrit par M. Georges Defauwes.

 

RolandThyssenRoland THYSSEN (Dalhem 1927)

Musicien.
Fit de nombreuses tournées en Belgique (accompagna Laurel et Hardy dans un de leurs spectacles au Palace de Liège), aux Pays-Bas, en France.
Entra à la Télévision en 1960 où il fut chef d'orchestre et arrangeur jusqu'en 1976.
Dernière tournée, au Japon, en 1977.
Maison natale : rue Général Thys n° 62.

 

Site classé

VestigesChateauDalhem

Vestiges du château fort des Comtes de Dalhem, rue Général Thys et alentours

La ville haute ou vieille ville, avec les ruines du donjon du château-fort, rappelle la naissance de Dalhem en 1080. La jolie et ancienne porterne (porte) " Le Wichet de la Rose " daterait de 1520. Elle reliait le château à la Voye de Liège. Plusieurs maisons datent des XVIIème et XVIIIème siècles.
L'église, reconstruite au XIXème siècle, est située à l'endroit de la chapelle castrale.
La maison communale possède un portail daté de 1665. A été restaurée en 1927 et agrandie en 1993.
Classement en 1978.